Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5053 réponses...

Suivez-nous !

Notre site dérive-t-il vers le New-Age?

14.02.2007 Thème : Moderation du site Bookmark and Share
Réponse de : Michel CornuzMichel Cornuz
>Bonjour,

Merci de nous faire part de vos interrogations et critiques. Je ne pense pas
qu'on puisse constater une dérive "new-agiste" à travers les réponses de notre
site. Qu'est-ce que le New Age? Une sorte de syncrétisme spirituel, sans ancrage
dans une tradition positive et qui se réfère à un divin impersonnel, alors que nous nous
référons toujours au Dieu de Jésus-Christ tel que la Bible nous le fait connaître,
et nous nous situons dans la tradition protestante.
Vous pouvez ne pas partager nos idées, mais je trouve incorrect de les dénigrer
en les taxant de "New Age". Avec quoi n'êtes-vous pas d'accord? Nous présenterions
selon vous un Dieu qui ne juge pas et qui est accueil inconditionnel. N'est-ce
pas le Dieu dont témoigne Jésus Christ ? Le Dieu de grâce de l'apôtre Paul? La
redécouverte fondamentale de Luther et de la Réforme? Un Dieu qui nous accueille
tels que nous sommes, sans aucun mérite de notre part, par pure grâce. Un Dieu,
qui selon le sermon sur la montagne "fait lever son soleil sur les bons et les
méchants" et qui nous invite à ne pas juger, un Dieu qui en Jésus Christ se
rend proche des péagers (fraudeurs) et des prostituées qui précéderont les pharisiens
(les séparés au nom d'une religion exclusive) dans le Royaume? Pour moi, voilà qui
est profondément évangélique (et non New Age)...Quant au péché, il n'est pas
juste de dire que nous récusons ce terme, simplement nous ne le comprenons pas
en terme moraliste, mais comme Paul, de manière existentiel: Le péché, c'est la coupure
de relation avec Dieu, se séparer de la Source de Vie. Quant à l'enfer et au
purgatoire, où les trouvez-vous dans la Bible?
Une démarche intéressée, pour avoir du succès? J'ai l'impression que ce qui
a le plus de succès de nos jours en religion, c'est l'intégrisme ou le fondamentalisme,
qui apportent des réponses "béton" à toutes les questions, sans permettre des
interprétations contradictoires et des débats fraternels. Les fondamentalistes pensent être
fidèles au "fondement biblique" en répétant littérallement ce qui a été écrit
il y a des milliers d'année dans un tout autre contexte, nous pensons qu'être
fidèles à la Bible, c'est essayer de la comprendre, de l'interpréter pour que
nous puissions répondre aux défis d'aujourd'hui, aux questions qui sont les
nôtres, dans notre société; non dans un esprit d'édulcoration du message, mais
pour que l'Esprit qui a inspiré les témoins bibliques nous inspire aussi aujourd'hui
et nous permette d'inventer de nouvelles réponses dans la fidélité au Christ.
De plus, si vous parcourez notre site, vous verrez que les répondants (même
s'ils sont tous pasteurs ou diacres dans une Eglise réformée) ont des sensibilités,
voire des théologies, différentes (ce qui n'est pas toujours compris par des
internautes qui aimeraient avoir Une seule Vérité "magistérielle" sur notre site,
et qui ont de la peine avec une certaine forme de pluralisme), simplement, nous
nous respectons et accueillons ces différences comme autant d'occasions de moyens
de nous approcher ensemble (par le débat) d'une Vérité qui nous dépasse....



Commentaires

  • Arnica06.09.2010
    Bonjour, je comprends les questionnements de Kael au sujet du site. Personnellement, étant nettement d'orientation fondamentaliste, j'avoue ressentir souvent une edulcoration, un succédané théologico-ethico-philosophique de la bible sur questiondieu.com J'apprécie bien les échanges, mais je ne partage pas l'orientation théologique. A Bientôt.
  • catherine4524.09.2010
    j'ai cru quelque temps à ce fondamentalisme religieux et à la soi disant édulcoration des autres. Mais en réfléchissant un peu, et surtout en relisant les évangiles, SEULE, en essayant d'évacuer toute influence d'autrui, c'est quand un même un Dieu d'amour et tolérant que j'y trouve. Ce qui ne signifie pas : "youpee, je vais mener une vie débridée parce que quoi que je fasse Dieu m'acceptera". Si je comprends ce Dieu d'amour, j'aime à mon tour et donc, ma vie sera plus ou moins correcte d'un point de vue moral. Par contre, le fondamentalisme il est vrai à un côté rassurant. Il met des barrières autour de nous, tant que j'y reste je ne prends pas de risques (ou est la liberté alors?), moi je suis à l'intérieur et donc Sauvée et les autres, faut que je les évangélise sinon tant pis ils seront perdus. N'est ce pas de l'orgueil spirituel que de croire çà?