Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Que faire avec mon désir d'être rebaptisée?

ontheroad 02.11.2010 Thème : Rites et fêtes chrétiennes Bookmark and Share
Réponse de : Michel CornuzMichel Cornuz

Bonjour,

 Dans ce domaine des "rites", les eglises réformées peuvent être assez ouvertes...et donc avoir certaines libertés de pratiques, à discuter avec votre pasteur local et le Conseil presbytéral de votre paroisse... D'abord, il y aura la joie de cheminer avec vous...Vous vivez une démarche de foi, une démarche spirituelle, vous avez envie de la manifester de manière ecclésiale et publique, cela ne peut que réjouir des responsables d'Eglises! 

Mais il y aura certainement une discussion sur la meilleure manière de vivre cet engagement! Normalement, le rebaptême n'est pas pratiqué dans les Eglises réformées pour des raisons théologiques: Le baptême signifiant d'abord le signe de la Grâce de Dieu et de son Amour inconditionnel, cet engagement de la part de Dieu est indéfectible quel que soit votre chemin de vie! Mais c'est vrai que la réponse que nous donnons à cet Amour, l'engagement à mettre nos mains dans la main tendue du Christ peuvent prendre des formes variées. Au moment de notre baptême, ce sont nos parents (et l'Eglise) qui s'engage "à notre place", normalement, au momnent de la confirmation , c'est nous qui ratifions nos engagements et les deux dimensions du baptême sont mises en valeur : Rappel de la Bénédiction première de Dieu, engagement du confirmand à entrer dans cette alliance de vie... Toutefois, souvent, nous avons pu vivre notre confirmation de manière très formelle, sans y mettre tout notre coeur, ou nous avons pu vivre une période d'éloignement, puis de retour et nous aimerions qu'il y ait des signes de ce retour - redépart- recommencement (à la manière dont le Père de la parabole accueille le fils prodigue qui revient de son errance). Quelles sont les possibilités? L'exemple du mariage n'est pas mauvais, il peut y avoir à certains moments de la vie renouvellement des voeux, sans pour autant se "remarier".. pourquoi ne pas imaginer quelque chose de ce type? Le rappel du baptême reçu enfant (et de l'engagement fidèle de Dieu) avec un geste de bénédiction et l'approfondissement de ces engagements que vous pouvez prendre en votre nom propre, dans le cadre de votre démarche de foi... A quelle occasion? Autrefois, la nuit pascale était l'occasion du rappel des engagements du baptême, avec même une aspersion d'eau sur l'Assemblée en rappel du baptême; cela se pratique dans de nombreuses paroisses réformées en Suisse! Ce pourrait être l'occasion... ou lors d'un culte dominical, avec explication de la démarche... ou??? Cela est à discuter avec votre pasteur... Je crois que quelque chose de tès beau pourrait être signifié par ce geste...Il suffit d'être assez imaginatitif dans la mise en place d'une ritualité qui vous rejoigne dans ce que vous vivez, sans "choquer" l'Assemblée traditionnelle; cela pourrait aussi se vivre si vous acceptez de prendre une responsabilité dans votre paroisse dans un culte de "reconnaissance des ministères paroissiaux"... Tout est à imaginer! Ce serait dommage que la paroisse reprenne le rôle du fils aîné de la parabole...et se refuse d'entrer dans la joie de l'accueil, par traditionnalisme!



Aucun commentaire

  •