Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5066 réponses...

Suivez-nous !

La pornographie, un péché ?

16.01.2004 Thème : Éthique: choix, responsabilité, liberté et morale Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Charles BichetJean-Charles Bichet

merci de votre réponse par rapport à la masturbation, mais je voudrais pouvoir
préciser un peu ce qui me préocuppe.
j'ai bien compris que la mastrbation n'est pas un péché, et en fait je l'avais
déja compris, mais le problème c'est que souvent elle est accompagnée de video
ou image à caractère pornographique. (je parle pour moi)
et c'est là que je ressent un problème, donc pouriez-vous peut-être développer
la partie pornographie de ma question? est-ce un péché, comment arriver à s'en
passé?
merci de votre aide et vraiment continuer votre travail, vous êtes vraiment
super!
Bonjour Seb,

D'abord, merci pour la confiance que vous nous témoignez. Vous exprimer au sujet
de choses aussi délicates ne doit pas être évident pour vous. Pour ma part,
sans vouloir vous intimider ni manquer de discrétion, j'aimerais vous poser
quelques petites questions (dont vous garderez les réponses pour vous) et vous proposer
quelques sujets de réflexion. Histoire de rester à votre écoute, sans porter
de jugement quelconque.

Vous me laissez entendre que vous regardez des images ou des vidéos en vous
masturbant. Je sais que vous êtes un jeune homme, et je sais aussi - notamment
grâce aux cours de sexopédagogie que j'ai pu suivre dernièrement, et sans m'étendre
sur ce sujet - que les hommes sont souvent plus visuels que les femmes. Vous
avez peut-être besoin d'une stimulation visuelle qui vous aide à atteindre le
plaisir que vous recherchez. Mais une question se pose : quel genre d'images
aimez-vous regarder ? De l'érotisme soft (des nus féminins ou masculins ?), ou
des images plutôt X (qui montrent des rapports sexuels ?) Ou ce qui est plus
problématique : des images illégales ?

En outre, si regarder de la porno vous donne un sentiment de culpabilité, il
faudrait peut-être que vous demandiez de l'aide à une personne de confiance,
qui pourrait vous expliquer comment gérer au mieux ce qui vous pose ce problème
précis, et éventuellement comment passer à autre chose.

Cela dit, la pornographie peut avoir des effets négatifs, traumatisants même :
elle entretient, par exemple, l'angoisse de bien des jeunes de ne pas être assez
développés physiquement, de ne pas se montrer à la hauteur au niveau sexuel.
Elle donne aussi l'impression que les relations sexuelles sont d'ordre purement
physique (comme une partie de gym), alors qu'elles sont ou devraient être des
relations d'amour où deux personnes se donnent l'une à l'autre, sans que cela
regarde autrui.

La pornographie donne aussi une image déformée de la sexualité. Elle peut provoquer
plus de problèmes qu'elle n'en résout. Je cite, à peu près et de mémoire, une
forte phrase du philosophe Alain Finkielkraut, tirée de son livre "Le nouveau
désordre amoureux" : "La pornographie nous gave de ce dont elle nous frustre."

Et le plus triste dans tout cela, c'est qu'elle donne l'occasion d'un commerce
juteux. Les personnes qui acceptent de poser pour des photos ou de jouer des
scènes X n'ont pas toutes choisi de le faire. En consommant de la porno, les
humains prennent aussi leur part de responsabilité dans ce genre de trafic. En ce
sens, nous sommes pécheurs parce que nous nous trouvons impliqués dans ce problème
général de société.

La Bible ne parle pas précisément de la pornographie, mais elle porte souvent
des jugements sévères sur l'exploitation des gens et sur la prostitution. Elle
nous rappelle que nous sommes tous créés à l'image de Dieu, que nous sommes
des petits frères et des petites soeurs de Jésus, le Fils de Dieu, faits pour
vivre en personnes libérées et épanouies. La Bible nous rappelle constamment
que personne d'entre nous n'est une marchandise. Personne d'entre nous ne doit
être traité comme une chemise qu'on jette après usage.

J'aime beaucoup cette réflexion (que je cite à peu près et de mémoire)du défunt
père Marc Oraison, qui était à la fois prêtre et psychanalyte et qui était très
à l'avant-garde à son époque : "Il est triste de voir des gens faire leur beurre
sur la souffrance des autres."

Cher Seb, je ne sais pas si ma réponse vous aidera. Mais ne l'oublions jamais
: si nous sommes des pécheurs, nous ne sommes cependant pas des pécheurs tout
court, mais des pécheurs aimés de Dieu.

Bien amicalement.



Aucun commentaire

  •