Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5066 réponses...

Suivez-nous !

Sexualité, relations avant ou après mariage... qu'en dit la Bible ?

12.09.2004 Thème : Sexualité, homosexualité Bookmark and Share
Réponse de : Hélène KÜNGHélène KÜNG

Vous recevez plein d'avis différents, et ce n'est pas étonnant, car la Bible
en parle, oui, mais de manière TRÈS variée !! Et les chrétiens la comprennent
de manière TRÈS variée aussi !! Essayons d'entrevoir un peu de cette diversité.
La sexualité humaine est présente dans les récits bibliques (ainsi ceux des
patriarches, Genèse 12,10-20 ; 24,67 ; 29,15-30...). Elle est évoquée comme
porteuse de bonheur (ainsi dans le "Cantique des Cantiques"), ou de malheurs
(ainsi en 2 Samuel chapitres 12-13-14), souvent sans explication. D'autres passages
essaient de donner des règles : ainsi 1 des "10 commandements" (Ex 20,14 et
Dt 5,18) ou encore Malachie 2,13-16 ; ou Lévitique ch.18.
Ces textes ne sont pas si simples à comprendre ; souvent ils font allusion à
des situations qui nous étonnent. Par exemple il semble que les textes bibliques
encouragent la relation exclusive dans le couple (sans adultère etc.) ; mais
alors pourquoi la polygamie semble-t-elle normale (cf Lévitique 18,8) ?! Le Cantique
des cantiques, lui, dit la chance d'aimer et d'être aimé(e) de l'autre, lui/elle
seul(e) : "Le roi peut bien avoir 60 reines, 80 concubines... pour moi il n'y
a qu'une femme au monde... !" (Ct 6,8-9).
Cela me frappe dans la Bible, cette beauté et ces bonheurs et malheurs liés
à la vie humaine, sexualité comprise. On ne peut pas dire pour sûr : telle règle
te protège des échecs, tel comportement est forcément juste ; la Bible est plus
subtile que cela. Elle parle souvent de "rechercher" ce qui est juste, suivre
les pistes indiquées par Dieu : Il y a du chemin à faire ! Quelque chose m'interpelle
encore : l'appel à l'amour et au respect de l'autre, y compris la relation de
couple. Le mariage rend-il possible ce respect, permet-il à l'amour de s'approfondir
? Au fil des siècles (y compris dans la Bible), on voit que le mariage peut
aussi être lieu de non-respect, d'oppression, le contraire de ce qu'il est censé
être...
Je me dis que tout cela ne répond pas vraiment à votre question, et ne vous
tranquillise pas vraiment alors que votre apprentissage vous demande beaucoup
de travail et de concentration. En un sens, tant mieux si vous ne vous sentez
pas tranquillisée, vous avez raison de vous poser ces questions et ne pas vous contenter
de réponses faciles ! Vous "cherchez" et tant mieux ! Avez-vous des personnes
amies avec qui vous pouvez en parler ? Peut-être continuerez-vous le dialogue
avec nous ? J'en serais heureuse.



Aucun commentaire

  •