Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5066 réponses...

Suivez-nous !

Comment trouver les mots justes face à un adolescent révolté?

24.01.2007 Thème : Politique et convictions Bookmark and Share
Réponse de : Michel CornuzMichel Cornuz
ment trouver les mots justes pour expliquer à mon fils de 16 ans que Dieu
n'y est pour rien dans tout ce qui se passe dans le monde et qu'il ne perde
pas foi en son existence. Cet âge est délicat, il est révolté et je le comprends.
Je prie mais au face à face avec lui il me faut lui répondre le mieux possible et
ce n'est pas simple. (Le problème est le même avec des adultes, mais eux ont
la maturité et la réflexion que des adolescents n'ont pas forcément). Merci
de bien vouloir me répondre.
Bonjour Nono,

Vous avez raison, ce n'est pas simple! Il ne saurait dans ce domaine y avoir
de réponses toute faites, de "slogans" qui auraient pour prétention de clôre
toute discussion et d'apporter une vérité définitive. Tous les essais de "théodicée",
terme qui désigne les tentatives d'explication du problème du Mal et la "défense"
de Dieu dans ce domaine, se sont révélés vains et décevants.
Mais le fait de ne pas avoir de réponses toute faites ne signifie pas ne pas
avoir de discussions avec votre fils, bien au contraire. Il me semble d'abord
important qu'il puisse exprimer sa révolte, son sentiment d'injustice, et que
de votre côté, vous puissiez lui faire part aussi de vos propres interrogations
et incompréhensions. C'est prendre au sérieux ce qu'il vit et ce qu'il exprime.
Vous pouvez ensuite témoigner de cette foi qui vous habite, malgré tout. Si
vous n'avez pas de réponses "intellectuelles", vous avez malgré tout des convictions, notamment
celle que vous dites dans votre question: que Dieu n'est pas la cause de tout
ce qui se passe dans le monde, qu'il n'est pas la fatalité, mais qu'il est une
puissance qui nous permet de nous libérer de la fatalité. Dieu n'est pas du
côté de l'ordre du monde, mais il est Celui qui libère (cf. la Pâque juive et
la vie du Christ). C'est un changement de regard sur Dieu qui peut ainsi s'opérer!
Vous parlez de la prière; vous pouvez aussi, à l'aide des Psaumes, montrer à
votre fils que le croyant peut "lutter" avec Dieu, lui demander des comptes,
lui dire sa révolte et ses pourquoi... C'est différent de le vivre comme élément
d'une relation, même conflictuelle, dans la prière que de se poser ces questions
dans un monologue seulement intellectuel.
Dans les éditoriaux au sujet de la mort de l'abbé Pierre, il était souvent dit
que la base de son action était la révolte face au sentiment d'injustice qu'il
ressentait fortement. Cela peut être une bone piste d'entrée en matière que
de montrer comment les grands témoins ont pu transformer leur révolte en moteur
pour changer et améliorer ce monde.
Enfin, il me semble important aussi qu'il puisse trouver un groupe (catéchisme,
aumônerie, etc..) de jeunes de son âge avec qui discuter de ces sujets dans
un climat de respect....
N'oubliez pas aussi que tout ne se joue pas à l'adolescence, et que votre fils
pourra, avec les années, mûrir et ne pas rester enfermé sur sa révolte (cf.
sur notre livre d'or, le témoignage de "vermine" du 10.01.07, au sujet d'une
réponse que j'avais faite à Natacha....)



Aucun commentaire

  •