Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5054 réponses...

Suivez-nous !

Christianisme et Islam

mohamed 17.08.2010 Thème : Moderation du site Bookmark and Share
Réponse de : Daniel GuexDaniel Guex

Comme vous pouvez le constater, je me suis permis de grouper toutes vos remarques et questions, parce qu'elles suscitent d'abord, me semble-t-il, quelques remarques globales:
- Je ne crois pas que "questiondieu.com" soit le lieu adéquat pour un débat christianisme-islam; ... encore moins pour des polémiques.
- Nous n'allons donc pas accepter de nous lancer les uns aux autres des versets de la Bible et du Coran. Ce genre de "bataille" est stérile, et a fait assez de dégâts à l'intérieur du christianisme en tout cas; probablement aussi à l'intérieur de l'Islam.
- Je crois comprendre que vous êtes musulman (?), et que vous vous intéressez à la Bible. Des répondants du site peuvent sans doute vous aider à comprendre la Bible, mais ce n'est pas dans nos intentions de réagir à des versets du Coran lancés massivement.
- Nous sommes un site chrétien, de confession protestante-réformée, et n'avons pas de raison de le cacher. Notre unique but est d'aider les gens qui cherchent à voir plus clair dans leur foi. Nous nous situons dans une ligne d'Église.
Ceci dit, dans vos propos, il y a 4 questions importantes sur lesquelles on va s'arrêter:
1-. Jésus n'est-il venu que pour Israël?
- Selon les évangiles, il est vrai, Jésus ne s'est guère aventuré au-delà des territoires juifs. Ça ne l'a pas empêché de rencontrer d'autres gens (la Samaritaine, un officier romain, une cananéenne...). Il a dit qu'il avait été envoyé vers les brebis perdues d'Israël. Cela était valable lors de son ministère terrestre. Lors de son Ascension, c'est bien lui qui dit à ses apôtres: "Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. "Le message du Christ a donc été reconnu comme s'adressant à l'humanité entière.
2-. Qu'en est-il du salut de ceux qui ont vécu avant le Christ, et qui n'ont pas pu le connaître?
- Beaucoup d'encre a coulé pour tenter d'apporter des réponses à cette question au cours de l'histoire. Nous ne pouvons que reconnaître que la réponse ne peut être que dans le coeur de Dieu; elle ne nous appartient donc pas.
3-. Comment les chrétiens veulent qu'une oeuvre que Jésus lui même qualifie d'oeuvre satanique, puisse être salvatrice?
- On dit que Dieu écrit droit avec des lignes courbes. On a plusieurs exemples, dans la Bible, où il nous est dit que Dieu tire un bien à partir du mal. Pour beaucoup de chrétiens, cette affirmation représente une consolation et une espérance dans leurs malheurs.
4-. Le Concile de Nicée.
- En aucun cas, son but n'a été de déformer le message du Christ, même s'il est vrai que l'accent a été mis non sur ses Paroles, mais sur sa personne: il fallait que les chrétiens se mettent d'accord sur un point capital: "Qui est-Il?"
La réponse qui a été donnée est exprimée dans le langage des penseurs du 4ème siècle. Pour les gens d'aujourd'hui, c'est difficile de le comprendre.
Il n'en reste pas moins que ces actes de Nicée sont précieux, et sont reconnus par toutes les granges Églises, comme compréhension valable de l'Évangile.

 



Aucun commentaire

  •