Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5070 réponses...

Suivez-nous !

Quelle piété mariale dans le protestantisme?

mallory 19.09.2011 Thème : Protestantisme Bookmark and Share
Réponse de : Michel CornuzMichel Cornuz

Bonjour,

Votre question est très documentée, et l'on voit bien que vous avez beaucoup réfléchi théologiquement à ce point. Votre référence au dernier document du groupe des Dombes vous permet aussi de situer cette question dans le cadre du débat oecuménique actuel. Il me semble qu'il faut distinguer deux aspects dans votre question: - D'abord l'aspect dogmatique. Vous avez raison de dire que le protestantisme rejette les dogmes très récents de l'immaculée conception et de l'assomption qui font que Marie est soustraite de notre commune humanité. Marie n'est pas un être intermédiaire entre l'être humain et Dieu , elle n'a pas fonction médiatrice. Votre question montre que vous êtes d'accord avec ces affirmations fondamentales dans le protestantisme. Marie est un être humain, modèle et symbole de la foi, symbole de l'Eglise. Même le curieux titre de "Mère de Dieu"attribué à Marie lors du Concile d'Ephèse (Theotokos) peut être accepté en théologie protestante, car il porte sur la nature du Christ et non sur Marie! 

- Votre question porte alors plus sur la piété mariale au sein du protestantisme: là, il me semble qu'il peut y avoir place pour plusieurs sensibilités. Concernant la piété, Luther a toujours ce critère de discernement "ouvert" : Si la pratique ou la piété ne contredit pas l'affirmation centrale de la "justification par la grâce seule" , alors elle est neutre.... Je crois qu'il peut en être ainsi pour Marie: J'apprécie que vous dites "prier avec Marie" plutôt que "prier Marie". Marie a une place éminente dans la "nuée des témoins", cette "communion des saints" qui porte notre foi. Par peur d'une mariolatrie ou par méfiance par rapport à la piété populaire catholique, certains protestants s'interdisent toute "sympathie" vis à vis de Marie! Avoir une image ou une icône de Marie ne signifie pas lui rendre un culte (comme vous le dites justement), mais vivre la foi en sa compagnie... Le rosaire? Si cela vous aide à prier et à vous concentrer, pourquoi pas? Cela me semble être une méthode peut-être tout aussi valable que la "prière de Jésus" des orthodoxes (ou prière du coeur) ou la récitation d'un mantra chrétien dans les nouvelles techniques de méditation. A vous de trouver, dans le cadre de la piété mariale, ce qui vous aide à vous rapprocher de Dieu et à progresser dans cette foi/confiance dont Marie est le modèle, sans vous laisser par trop impressionner par une sorte de "dogmatisme" protestant de la piété, souvent anti-catholique primaire et caricatural!

 



Commentaires

  • florence29.09.2011
    En tant que catholique je précise que j'ai entendu un prêtre dire que, selon lui, il ne fallait pas "prier Marie", mais "prier avec Marie".