Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5066 réponses...

Suivez-nous !

Dieu UN, mais plusieurs religions.

Isabelle66 04.03.2013 Thème : Christianisme et autres religions Bookmark and Share
Réponse de : Didier HalterDidier Halter

Bonjour Isabelle,
Dès les débuts de la Genèse, nous est rapporté l'histoire de la tour de Babel. Dans cette histoire (que je vous invite à lire ou à relire en Genèse 11,1-9), la diversité humaine (qui se manifeste dans la multiplicité des langues)  est le résultat d'une intention divine. Dieu est UN, mais il veut la multiplicité chez les êtres humains.  

La diversité et la multiplicité des religions peut donc être comprise comme un des expressions de cette diversité voulue par Dieu. Mais en disant cela, on ne répond pas à la question de savoir quelle est l'intention de Dieu en acceptant plusieurs religions? Pas plus que l'on évite une forme de relativisme qui énonce que toutes les religions se valent. Relativisme qui, poussé à bout (ce que beaucoup de nos contemporains font), viendrait à dire que si toutes les religions se valent, c'est qu'aucune religion n'a vraiment de la valeur.

Je vous propose dès lors de partir d'un autre point de vue, celui du plan de Dieu. La Bible témoigne d'un Dieu qui ne cesse de faire alliance avec l'être humain. L'ensemble de ses textes peut être lu comme une succession de propositions d'alliances.  Or cette alliance place l'être humain en situation de partenaire de Dieu. Dieu fait à l'humanité une offre d'alliance qu'elle a la possibilité d'accepter ou de refuser. C'est cette place accordée par Dieu à la responsabilité humaine qui explique la diversité des réponses possibles (dans la mesure où l'on comprend chaque religion comme une réponse  à l'offre de Dieu).  La pluralité religieuse est donc le signe de l'amour de Dieu qui, pour que son alliance soit crédible, permet aussi à l'être humain de lui manifester une autre réponse que celle qu'il attend. Loin d'être un signe de la versatilité, voire de l'inexistence de Dieu; je vous propose de découvrir dans la pluralité religieuse, un signe de la profondeur de son amour pour l'être humain. C'est-à-dire aussi pour vous. Bien à vous.

 



Aucun commentaire

  •