Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5073 réponses...

Suivez-nous !

Que faire quand des textes se contredisent sur des questions décisives ?

Johary 10.07.2013 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

Une fois de plus il me faut redire sur ce site qu'il y a souvent contradiction entre certains textes bibliques. Il est vrai que Paul et l'Apocalypse se contredisent. L'un affirme la salut gratuitement offert. L'autre affirme que l'on est sauvé par ce que l'on fait (par ses oeuvres). Entre les deux il faut choisir.
Comment ? En se référant à ce que les textes bibliques nous disent à propos de Jésus, si tant est que pour un chrétien Dieu s'est donné à connaitre et nous a donné à connaitre la vérité de notre vie en Jésus de Nazareth. Si Jésus avait annoncé la justification par les oeuvres, il n'aurait rien annoncé de nouveau par rapport à ce que disaient l'Ancien Testament et de manière plus générale toutes les sagesses humaines. Ce qui a frappé le juif Paul, c'est que Jésus annonçait un message scandaleux et fou (I Corinthiens 1s.). Les évangiles nous disent, par exemple, qu'il mangeaient avec les hors-la-loi de son temps : ceux qui ne pouvaient en aucun cas de glorifier de leur bonnes oeuvres. Et il leur annonçait qu'ils avaient une infinie valeur aux yeux de Dieu. Dans ses paraboles aussi il annonçait que, devant Dieu, celui qui avait beaucoup travaillé ne recevait pas davantage que celui qui n'avait pas fait grand chose...
C'est à partir de cette vérité centrale de la justification par grâce qu'il faut juger de la valeur des textes bibliques disait déjà Luther. Je ne pense pas personnellement que Mt 7.13-14 et la comparaison des deux portes soit incompatible avec la bonne nouvelle de la grâce seule. On peut comprendre que Jésus veuille dire qu'il faut accepter ce message existentiellement difficile par tout ce qu'il implique de changements dans notre vie qu'est la justification gratuite. Il serait, en effet, beaucoup plus facile – en apparence – de suivre les grandes avenues de la sagesse qui depuis toujours et partout affirme que notre valeur dépend de ce que nous faisons de bien, voire même de ce que nous gagnons, de la manière dont nous bichonons notre corps etc.
Le christianisme n'est pas une morale à mettre en oeuvre, mais un message de profond changement. Il nous propose de changer complètement de manière de concevoir la vie.



Aucun commentaire

  •