Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Qui sont les 144´000 de l'Apocalypse?

Lyse 16.05.2014 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

Le chapitre 7 de l'Apocalypse est difficile à interpréter. Il comprend deux visions (1-8 et 9-(12)-17). La question est de savoir quel est le rapport entre ces deux visions. La première semble parler des enfants d'Israël marqués du sceau de Dieu. La seconde semble décrire « une foule immense que personne ne pouvait dénombrer ». S'agit-il d'une part des judéo-chrétiens, de l'autre des pagano-chrétiens ?
Les 144´000 de la première vision appartiennent-ils symboliquement aux douze tribus d'Israël? Il semble bien que nous ayons ici un symbole, car le nombre 144´000 représente 12 élevé au carré fois 1000, c'est-à-dire la totalité (12) multipliée par la totalité (12) multipliée par l'idée de multitude (1000). Cette foule pourrait bien être immense et indénombrable comme celle de la seconde vision. Dans ce cas les deux visions désigneraient un seul et même peuple élu car marqué du sceau de Dieu.
On peut aussi opposer plutôt que fondre ces deux groupes, en particulier parce que l'un est dénombrable (144´000), l'autre ne l'est pas. Dans ce cas il s'agit d'un groupe d’Israélites réconciliés avec Dieu en Jésus-Christ et d'un groupe plus étendu et quasi-infini. Pour savoir alors de quels Israélites ils s'agit, je ne crois pas que nous ayons les moyens de le dire à partir de ce texte. Dans l'économie d'ensemble de l'Apocalypse, il ne peut s'agir que de chrétiens. Il semblerait donc que ce soient des juifs convertis au christianisme.

Peu importe cependant ces hésitations dans la lecture de ces deux visions. L'idée de l'auteur de l'Apocalypse semble être de dire aux communautés ratatinées et pour certaines persécutées de la fin du premier siècle qu'un jour l'évangile triomphera dans des multitudes de multitudes d'individus. L'Eglise d'alors comme d'aujourd'hui ne doit donc pas baisser les bras et poursuivre son combat.



Aucun commentaire

  •