Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5073 réponses...

Suivez-nous !

Le Nouveau Testament abroge-t-il l'Ancien en matière d'alimentation?

Lilian 28.04.2015 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

Le fait d'avoir un livre qui s'appelle « La Bible » est, en fait, une illusion. D'abord il n'y a pas dans ce volume un livre, mais deux bibliothèques. La première est celle que nous partageons avec les israélites. La seconde est propre aux chrétiens. Il est important de garder ces deux bibliothèques même si elles n'ont pas même valeur aux yeux des chrétiens. L'Ancien Testament es, en effet, nécessaire pour comprendre le Nouveau. Le Nouveau, de par sa nouveauté précisément, permet de faire une lecture critique du premier testament qui, par la même occasion, devient « ancien ». La question du respect intégral des 613 commandements de l'Ancien Testament s'est bien entendu posée à Jésus et à ses disciples. La question du respect des commandements concernant l'alimentation s'est, en particulier posée. D'après le chapitre 10 des Actes des apôtres, Pierre a reçu une vision en réponse à cette question. Il a vu des animaux qu'un Juif est autorisé à manger et d'autre qui lui sont interdit et il a reçu dans cette vision l'ordre de les tuer et de les manger. Il a compris que l'évangile proclamé par Jésus ne faisait plus de différence entre juifs et non-juifs, les règles alimentaires étant devenues caduques (cf. aussi Marc 7,14ss.). Ailleurs se pose la question de savoir si les mâles d'origine païenne devenus chrétiens devaient ou ne devaient pas se faire circoncire. Vous pouvez suivre la question et sa solution dans le deuxième chapitre de l'épître de Paul aux Galates. En d'autres termes, Jésus n'est pas venu abolir la loi, mais nous recentrer sur ce qu'il y a d'essentiel en elle : aimer Dieu de tout son être et son prochain comme soi-même (cf. Marc 12,28ss.). Si c'est là le coeur de la loi, il n'y a plus de règles alimentaires qui vaille, plus de circoncision faisant adhérer au peuple élu, plus d'autre peuple élu que l'ensemble des croyants, plus de culte au temple de Jérusalem, plus de lapidation des homosexuel, plus de lapidation des personnes adultères etc...



Aucun commentaire

  •