Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Comment faire devant les divergences de traductions des textes ?

07.11.2003 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Georgette GribiGeorgette Gribi

Bonjour,
Il m'arrive souvent d'être un peu perdu, même pas mal... normal me direz-vous.
Voilà, lorsque je lis un texte de la Bible, je me rend compte qu'il y a souvent
des différences entre les versions existantes de traductions françaises. Comment
faire pour être sûr de bien intérpreter un texte, d'en retirer l'essentiel que Dieu
veut nous transmettre, sans devoir faire des études de théologie ? Ma question
est peut-être un peu étrange, mais je trouve que ces différences de traduction
peuvent parfois prêter à confusion.
Merci de votre réponse.

Sam.
Votre question n'est pas étrange du tout, elle me paraît au contraire très importante.
Votre souci de bien interpréter le texte, et votre sentiment de flou devant
les divergences de traductions est le lot de toute personne qui cherche à lire
ces textes et à les comprendre. Et je vous rassure tout de suite : si les études
de théologie nous donnent des outils qui nous permettent de nous débrouiller
un peu moins mal devant les textes, elles ne nous donnent aucun moyen de dire
mieux que les autres ce que Dieu veut nous transmettre.

Les différences de traductions que vous constatez sont dues au fait que les
textes nous ont été transmis en grec et en hébreu, deux langues anciennes qui
ont chacune, comme tout langue, leurs particularités, leurs mots intraduisibles,
leur manière propre d'exprimer les choses. Lorsqu'on traduit un texte, on essaie
de rendre au mieux ce qu'on lit, mais l'on doit parfois choisir entre deux traductions
possibles, qui ne veulent pas dire tout à fait la même chose en français. Vous
avez raison de vous mettre en "état d'alerte" lorsque vous constatez des divergences
: c'est très probablement une phrase, ou un mot, qui prête à confusion et qui
mérite d'être éclairé. Une chose toute simple que vous pouvez faire, c'est comparer
les différentes traductions, et vous rendre compte des possibilités diverses d'interprétation.
Ainsi, vous ne vous lancerez pas tête baissée dans une certaine interprétation,
alors qu'il y a visiblement plusieurs manières de comprendre les choses. Après,
si vous en avez le temps, vous pouvez regarder des dictionnaires, ou demander de
l'aide plus loin.

Mais ce qu'il faut d'abord, c'est s'enlever de la tête l'idée qu'on peut trouver
LA bonne interprétation, la juste. La Bible ne dit pas de manière absolue ce
que Dieu veut nous transmettre : elle est une parole qui nous est adressée,
et qui, pour rester vivante, doit être continuellement lue, travaillée, interprétée,
méditée. Ainsi, ne cherchez pas, dans le texte que vous lisez, LA bonne solution
de traduction. Le fait même que l'on puisse traduire un même texte de manière
différente montre déjà que plusieurs sens peuvent coexister, et qu'il n'est pas toujours
nécessaire de trancher définitivement. Continuez donc à chercher comme vous
le faites; posez-vous des questions sur ce que vous lisez, ne "gobez" pas immédiatement
la première traduction venue, et vous découvrirez que les textes sont encore
plus riches - et plus déroutants aussi ! - que vous ne le pensiez.



Aucun commentaire

  •