Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Que répondre à un enfant qui pose des questions sur la mort ?

13.01.2004 Thème : Vie, mort et après Bookmark and Share
Réponse de : Michel CornuzMichel Cornuz
Bonjour, j'ai aussi des enfants dont un fils du même âge que le vôtre. Et nous
avons souvent discuté de la mort, du ciel, du paradis...
Mais qu'est-ce qu'il est parfois difficile de réponse à leurs questions souvent
si directes et concrètes !
D'abord, je crois que c'est bien de permettre aux enfants d'être confrontés
à la réalité de la mort, et de ne pas les écarter comme s'ils étaient trop petits
pour comprendre ce qui se passe: ils ont aussi besoin de voir, de comprendre
ce qui se passe et de faire leur deuil, même à 4 ans ! Souvent, pour eux, c'est
beaucoup moins compliqué que pour nous, les adultes !

A propos de la réincarnation, vous avez eu raison de la présenter comme un élément
auquel "d'autres" croient. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent,
on ne peut pas à la fois croire en Christ et en la réincarnation. C'est incompatible.
Mais ceci est une autre question...

Où est le paradis? Où vont les gens morts? En tant que chrétiens, nous avons
peu de choses à dire à ce sujet... La Bible reste très évasive à ce propos.
Pour l'Ancien Testament, la question ne se pose quasi pas: pour les israëlites
de l'époque l'au-delà n'existe pas! (étonnant, n'est-ce pas ?)
Un peu avant l'époque de Jésus, les choses changent: on commence à croire en
la résurrection des morts. Et nous, les chrétiens, nous nous basons sur la résurrection
du Christ pour espérer la nôtre.
Mais comment sera-ce? Le Nouveau Testament ne nous dit presque rien. L'apôtre
Paul dit que "c'est un mystère" que notre intelligence a bien de la peine à
comprendre. Il y a seulement deux choses que nous pouvons croire: 1. Notre mort
n'est pas la fin de tout. 2. Nous sommes et serons accueillis par l'amour de
Dieu.
Où, quand, comment ? Même si Dieu nous l'expliquait, nous n'y comprendrions
rien: cela nous dépasse totalement. Comme le dit l'apôtre Paul, aujourd'hui,
nous voyons comme dans un miroir (c'est à dire très mal, comme dans du verre
dépoli=les miroirs de l'époque). Mais il y aura un jour où tout sera clair...

Comment expliquer cela à un enfant ? Peut-être avec une image. J'aime bien celle
de la graine: quand on la met en terre, on ne peut pas imaginer ce qu'elle deviendra.
Et quand on n'a jamais vu un arbre, on ne peut pas comprendre ce que c'est.
Mais un jour viendra où tout sera clair pour nous.

En résumé: on ne sait pas ni comment ni où ce sera, mais on peut avoir confiance:
cela sera beaucoup plus beau et plus merveilleux que tout ce que nous pouvons
imaginer. En attendant, vivons, car la vie éternelle commence ici et maintenant!



Aucun commentaire

  •