Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Je prie, mais Dieu n’intervient pas: pourquoi?

yeshua 12.01.2015 Thème : Spiritualité et prière Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz

Que Dieu ne veut pas de vous, c’est impossible : pourquoi sinon auriez-vous été créé… ? Ce n’est que par amour que Dieu crée l’humain, et son amour pour nous ne peut pas disparaître, puisqu’il traverse même la barrière de la mort !
C’est plutôt votre manière d’envisager la prière qui doit être revue : la prière n’est pas avant tout parole, demande, en attendant qu’elle obtienne réponse. Au contraire, la prière est d’abord écoute. Dans la prière, il s’agit en premier lieu de se mettre à l’écoute de Dieu, avant de prendre à notre tour la parole.
Dans cette attitude d’écoute, les images que nous nous faisons de Dieu se brisent, se purifient, se convertissent. La prière, c’est la recherche d'une rencontre entre deux libertés, la nôtre et celle de Dieu. La distance entre notre attente et l’éventuel exaucement de notre prière est l’espace qui relie ces deux libertés.
Au cœur de la prière chrétienne, se trouve l'invocation: «Que ta volonté soit faite» (Matthieu 6,10). Ce n’est pas notre volonté que nous demandons à Dieu d’accomplir ! La prière n'est pas un expédient magique pour résoudre les énigmes de l'existence, pour éviter le côté négatif de la vie… La prière, c’est s’ouvrir peu à peu à l’acceptation de la volonté de Dieu. Prier nous pousse ainsi à réfléchir dans notre vie concrète (et non pas en imagination) à l'image de Dieu qui n'exauce peut-être pas notre prière de la manière que nous pensions, mais qui reste toujours fidèlement à notre côté dans notre faiblesse.
De cette façon, notre vie se conforme toujours davantage à l'image révélée de Dieu: celle du Christ crucifié, qui a accepté jusqu’à la fin de mettre lui-même en pratique la volonté de Dieu, ce Dieu qui continue à l’aimer même au moment où Jésus pensait être définitivement abandonné de lui.



Aucun commentaire

  •