Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5071 réponses...

Suivez-nous !

L’Évangile dit-il que Jésus est Dieu?

banné 19.06.2015 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz

Selon le témoignage des évangiles, Jésus s'est présenté comme un homme, et un homme jusqu'à l'extrême, jusqu'à la fin, jusqu'à la mort violente et injuste: ses paroles étaient tout humaines, son comportement contestait que l'on puisse vivre pour soi-même ou sans les autres, ses choix disaient le refus de la violence et la proximité avec les faibles, les pauvres, les victimes de l'histoire, son attitude correspondait à celle d'un homme de communion, un homme capable d'aimer jusqu'à la fin.
Les chrétiens l'ont parfois oublié: Jésus ne s'est pas manifesté comme un Dieu venu avec puissance et gloire parmi les hommes, et il n'a pas davantage été cru de cette manière; il s'est produit au contraire que certains hommes et certaines femmes, impliqués dans sa vie, sont devenus ses disciples, et ont su reconnaître dans son existence tout humaine, des traits divins. Pour cela, ils l'ont appelé Kyrios, Seigneur.
Ne «déifions» donc pas Jésus en l'appelant Dieu sans avoir connu auparavant son humanité, la forme de son existence donnée pour les autres! Car c'est cette forme de vie qui est Évangile, qui est bonne nouvelle, et si on ne la connaît pas, quand on proclame que Jésus est Dieu, on ne fait certes pas une confession de foi chrétienne: on fait une opération religieuse où l'on dénature Jésus Christ...
D'ailleurs, les mêmes disciples qui avaient suivi l'homme Jésus l'ont reconnu vivant, après sa mort ignominieuse en croix, en raison des traits de son existence pour les autres, de son attitude relationnelle: ils l'ont reconnu à la manière qu'il avait de les appeler par leur nom (voir Jn 20,16), de leur parler et de leur offrir du pain à manger (voir Lc 24,30.32), à travers les signes de sa vie humaine qui a subi la violence jusqu'à la crucifixion (voir Jn 20,20.27). Précisément parce qu'ils l'avaient vu vivre et mourir de cette façon, ils ont pu croire à la force de l'amour plus fort que la mort, ils ont pu adhérer à un homme qui, par sa vie, a véritablement raconté Dieu.
L'existence de Jésus de Nazareth, vécue dans la liberté et par amour, est apparue à ces hommes et à ces femmes comme la vie même de Dieu. Oui, cette vie est la révélation de Dieu pour les hommes, et elle est en même temps la manifestation de l'homme véritable pour toute l'humanité!

 



Aucun commentaire

  •