Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5071 réponses...

Suivez-nous !

Que peut faire Dieu face à la mort ?

rispa 10.01.2008 Thème : Vie, mort et après Bookmark and Share
Réponse de : Georgette GribiGeorgette Gribi

Je ne vois pas de quels théologiens vous parlez, mais je peux comprendre votre trouble face à cette question. Car il y a dans la Bible, et notamment dans les récits concernant la mort et la résurrection de Jésus, un paradoxe qui est très troublant : Jésus est déclaré fils de Dieu... mais il n'arrive pas à échapper à la mort sur la croix... tout en ressuscitant le 3ème jour. Ainsi, Dieu semble à la fois impuissant face à la mort de son fils (qui dit, sur la croix : mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?), tout en ayant quand-même le pouvoir de le ressusciter.

Nous sommes donc obligés de répondre oui et non à votre question : non, Dieu n'a pas le pouvoir de supprimer la mort; par contre, oui, Dieu peut redonner la vie là où il y avait la mort. Mais qu'est-ce que cela veut dire, redonner la vie ? Si on s'enferme dans une réflexion purement physique, qui cherche seulement à comprendre comment un corps mort peut retrouver la vie, je pense qu'on reste à côté de l'essentiel. Car les récits bibliques sont très vagues quant à décrire le corps de Jésus ressuscité... corps qui, de toute façon, finit quand-même par disparaître, le résultat étant que les disciples seront bel et bien privés de leur maître, même s'ils le proclament vivant. Les textes bibliques ne cherchent pas à décrire, pour les physiciens modernes, ce qu'est devenu, scientifiquement parlant, le corps du Christ. Ils cherchent à dire que la mort qui a emporté Jésus n'a pas remporté la victoire; que Dieu leur a rendu la présence du Christ, et leur a ainsi permis de continuer à vivre, et de redonner espoir à des milliards de gens après eux.

Ainsi, la mort est là, dans nos vies, Dieu ne l'a pas supprimée. Nous allons mourir un jour, nous allons un jour perdre nos proches, et personne, pas même Dieu, n'y pourra rien. Par contre, la promesse qui nous est faite, c'est que cette mort n'aura pas le dernier mot, cette mort ne tuera pas la vie. Même là où la mort semble nous enlever toute possibilité de continuer à vivre, Dieu peut redonner goût à la vie, Dieu peut ressusciter la vie, l'amour, la joie. Ainsi, l'espérance folle de la résurrection, c'est l'espérance que même quelqu'un dont le corps a disparu ne peut jamais disparaître complètement, car l'amour qu'on a pu avoir pour cette personne, la joie de sa présence, ne s'effacent pas, malgré la séparation.



Commentaires

  • Samuel13.01.2008
    En regard de la mort, comme il m'est précieux de rappeler que Jésus-Christ a réduit à l'impuissance la mort (2 Tim. 1 v. 10); que par sa mort, il a pu rendre impuissant celui qui exercait le pouvoir de la mort, c'est à dire le diable (Héb. 2 v. 14)et ceci en réssuscitant d'entre les morts. De sur plus il donne la vie éternelle à quiconque croit en Jésus. Le croyant appelé "enfant de Dieu" qui meurt entre dans la présence de Christ " s'en aller et être avec Christ, cela est de beaucoup meilleur " (Phil. 1 v. 23). Il attend la résurection et sait aussi qu'un jour la mort ne sera plus(Apoc. 21 v. 4)