Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5071 réponses...

Suivez-nous !

Pourquoi l'Eglise réformée ne rend-elle pas de culte à Marie ?

espoir 10.01.2008 Thème : Théologie et Philosophie Bookmark and Share
Réponse de : Georgette GribiGeorgette Gribi

Dans le protestantisme, l'accent est mis fortement sur le culte rendu à Dieu seul, sur le salut par sa seule foi en Jésus-Christ. C'est cela qui est important pour la Réforme, avant tout comme réaction aux abus des cultes populaires rendus à toute sortes de choses... reliques, statues, etc... en notamment en réaction à une piété mariale qui pouvait amener les gens à se détourner du Christ.

Marie est bien reconnue comme la Mère de Jésus; mais les protestants insistent sur le fait que si elle est Mère Jésus, elle n'est pas le Christ, elle n'est pas Dieu - d'où l'impression que vous pouvez avoir d'une non-reconnaissance de Marie à son juste titre. En fait, il faut plutôt comprendre le fait que les protestants rechignent à parler de Marie comme Mère de Dieu, qu'ils ont perdu l'habitude de prier Marie, comme une réaction à un culte qui met tellement Marie au centre qu'on en oublie complètement Dieu lui-même ! Car les protestants n'ont jamais cherché à dénigrer Marie, mais simplement à la considérer comme ce qu'elle est, c'est-à-dire la Mère de Jésus, et non Jésus lui-même. Et cela pas du tout par souci de la rabaisser comme femme, mais seulement de ne pas perdre de vue l'essentiel, qui est l'oeuvre de Dieu accomplie par le Christ. Mais de cette oeuvre, Marie participe, bien évidemment, et elle y participe comme femme, comme Mère, avec toute la richesse que cela peut apporter à notre foi.

Je comprends tout à fait que vous soyiez attachée aux prières à Marie, que les récits d'apparition de Marie puissent vous apporter quelque chose. Personnellement, je suis peut-être trop protestante pour ne pas méfier un peu de ce genre de récits, qui peuvent tourner au merveilleux, et encourager des pratiques qui frisent la superstition. Mais c'est une sensibilité personnelle, qui ne doit absolument pas vous empêcher de pratiquer votre foi de la manière qui vous rapproche le plus du Christ; car c'est cela, pour moi, qui est important : qu'importe ce que nous faisons et comment nous le faisons, pourvu que nous ne perdions pas de vue celui qui est la source de notre foi et de notre vie.



Aucun commentaire

  •