Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

La Bible est-elle finie, ou pourrait-on la compléter ?

03.11.2003 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Georgette GribiGeorgette Gribi
Pour répondre à votre question, il faut commencer par préciser pourquoi on a
mis ces textes-là ensemble dans une même collection, qu'on a ensuite "canonisée",
c'est-à-dire déclaré être la collection de référence pour l'Eglise chrétienne.

Pour les premiers chrétiens, les textes de référence étaient les textes du canon
juif, c'est-à-dire l'Ancien Testament. Pendant longtemps, ce sont ces textes-là
qu'on a lu durant les célébrations, qu'on a cités dans les écrits (Paul, par
exemple, cite l'Ancien Testament). Des traditions orales circulaient sur Jésus.
Puis, les témoins de la vie de Jésus sont morts, et il est devenu nécessaire
d'écrire les traditions sur Jésus. Mais on a écrit tant de textes, qu'il était
difficile, pour les croyants, de savoir quels textes étaient vraiment importants
pour comprendre le message du Christ. Alors, les responsables des Eglises ont
commencé à dresser des listes des écrits les plus fiables et les plus importants,
jusqu'à finalement se mettre d'accord sur une seule liste, un seul canon : le canon
du Nouveau Testament (clôturé environ au 4ème siècle après J.-C.). Les critères
qui entraient dans la décision de canoniser ou non un texte étaient les suivants
:
- le texte devait être apostolique, donc issu d'un disciple de Jésus ou d'un
milieu proche.
- il devait être reconnu comme un texte important par l'ensemble des communautés
chrétiennes.
- il devait être "orthodoxe", c'est-à-dire en accord avec l'enseignement des
Eglises.

Le souci de ces responsables était de mettre à la disposition des croyants une
série, pas trop longue, de textes de référence, pour que la foi chrétienne ne
se disperse pas dans des voies trop éloignées l'une de l'autre. Ce souci est
resté valable au cours des siècles, c'est pourquoi le canon n'a plus été modifié.

Toutefois, l'établissement de ce canon étant dû à un processus historique de
décision prise entre les différentes Eglises, il est envisageable, dans l'absolu,
que les Eglises chrétiennes reprennent ce processus et décident de canoniser
un nouveau texte... Je précise bien DANS L'ABSOLU, car il faudrait qu'un grand nombre
de conditions soient réunies : il faudrait avoir trouvé par exemple le manuscrit
inédit d'un texte qui remonte à un témoin direct de Jésus. Il faudrait que ce
manuscrit devienne un texte faisant autorité dans toutes les Eglises. Il faudrait
que les Eglises parviennent à se réunir et à se mettre d'accord... bref, il
faudrait vraiment des circonstances complètement exceptionnelles pour que les
Eglises acceptent, ensemble, de modifier le canon. Et une chose est sûre : soyons
déjà heureux de disposer d'un canon commun (en tout cas presque commun) à toutes
les Eglises chrétiennes ! Tant de divergences séparent déjà les diverses communautés
que nous pouvons être reconnaissants de partager, entre chrétiens du monde entier,
une seule et même Bible. Donc, si dans l'absolu, on pourrait envisager d'intégrer
de nouveaux textes dans la Bible, ne nous précipitons pas trop, et tâchons d'abord
de nous mettre d'accord sur tous les autres points qui nous séparent les uns des
autres !



Aucun commentaire

  •