Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5069 réponses...

Suivez-nous !

Qu'est-ce que la rédemption ?

30.06.2005 Thème : Foi: que croire et comment ? Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege
Le terme rédemption vient d'un verbe latin signifiant racheter. La rédemption
est donc le rachat par Jésus de nos dettes auprès de Dieu. Nous sommes en dette
à son égard car nous l'avons offensé et continuons de lui faire du mal de toutes
sortes de manières. Nous sommes aussi des esclaves (de nous-mêmes, des autres, du
monde...). dans l'Antiquité, on pouvait payer pour être libéré de l'esclavage.
Selon le vocabulaire de la rédemption utilisé pour dire ce que Jésus a fait
pour nous, Jésus aurait donc par sa mort payé le prix à notre place (de notre
pardon ou de notre libération).
Cette manière de dire ce que le Christ a fait pour nous se fonde donc sur l'idée
qu'il faudrait d'une manière ou d'une autre payer Dieu pour être pardonné-libéré.
De même qu'il faut payer ses fautes face à la justice humaine(amende, temps
de prison...), de même il faudrait payer face aux exigences de la justice divine.
Or, comme nos fautes sont très grandes face à Dieu, il nous est impossible de
payer-expier nous-même. De même notre esclavage est si important que nous ne
pouvons payer nous-même le prix de notre liberté. Il a fallu que Dieu paye pour
nous. L'idée de rédemption développe donc l'idée centrale en christianisme de
"grâce" (don gratuit et premier)de Dieu.
Remarquez que le vocabulaire de la rédemption-rachat, s'il est parlant pour
certains, ne l'est pas pour tous. Certains sont scandalisés par cette idée de
marchandage entre Dieu et les hommes. En fait il ne faut pas trop s'arrêter
au vocabulaire. Ce n'est que du vocabulaire et la Bible qui utilise déjà le
terme de rédemption dans un double sens (pardon des fautes, rachat de la liberté)
emploie toutes sortes d'autres langages pour dire ce que Dieu a gracieusement
fait pour nous en Jésus. Elle parle ici de sacrifice, là de réconciliation, là
encore de libération... L'important est ce à quoi ce langage renvoie: la réalité
libératrice qui est advenue en Jésus, la réconciliation entre Dieu et l'homme
source d'une vie radicalement nouvelle.



Aucun commentaire

  •