Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

La résurrection, sur terre ou "au ciel"?

maccario 09.11.2010 Thème : Vie, mort et après Bookmark and Share
Réponse de : Michel CornuzMichel Cornuz

Bonjour,

Le livre de l'Apocalypse est certainement le livre le plus difficile d'interprétation de la Bible, il est éminemment symbolique et renvoie à quantité de textes prophétiques de l'Ancien Testament. Il ne faut surtout pas le lire de manière littérale comme une description journalistique de ce qui se passera à la fin des temps, mais comme un témoignage (dans le style très particulier de l'apocalyptique de l'époque) rendu au Christ crucifié mais vainqueur qui entraîne dans sa victoire les chrétiens eux aussi persécutés. Les interprétations littérales voulant faire coïncider les descriptions de l'apocalypse avec des événements contemporains ont toujours conduit à des délires interprétatifs, le plus souvent générateurs d'angoisse! Prudence donc...

Vous évoquez le chapitre 20 qui a été à l'origine de toutes les thèse "millénaristes" d'un rétablissement du paradis sur terre avant une résurrection finale dans une autre dimension, auprès de Dieu, au-delà de l'espace-temps... Ce thème a fait couler beaucoup d'encres, de même que les deux "morts" différentes évoquées dans les chap. 20 et 21. Encore une fois, il me semble qu'il faut être très attentif au Message central de l'Apocalypse qui est la Révélation de Jésus-Christ et de Sa victoire sur toutes les forces du Mal. Il me semble que ce qui est dit du "millénium" (ce règne de mille ans du Christ sur terre) est à comprendre dans l'esprit de ce message.Le chiffre 1000 est d'ailleurs symbolique aussi, signifiant une plénitude.  Dans les chapitres précédents, il est question de l'impuissance de Satan lié par le Christ. Je pense que notre auteur veut signifier que le croyant, celui qui vit en communion avec le Christ, participe déjà à la victoire du Christ sur les forces du mal, même s'il est encore dans notre monde de contradictions, dans la ligne de Jean 5 ou 11... Il n'a donc plus à craindre le jugement et la "seconde mort" puisqu'il vit déjà de la "vie éternelle"... Cela s'accomplira dans la "résurrection", le Royaume, etc.. qui signifient que c'est bien dans le monde de Dieu que nous aurons notre plein accomplissement, donc au-delà des catégories du temps et de l'espace.

Plutôt donc qu'à une spéculation sur les fins dernières, une telle lecture nous invite à vivre dès maintenant de la vie éternelle qui est en Christ!


Aucun commentaire

  •