Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Pourquoi aimer celui qui s'est approché de nous ?

rape 18.03.2011 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Maurice GardiolMaurice Gardiol

 Vous avez bien vu. Il y a en effet dans le texte biblique un renversement de notre façon habituelle de penser et même souvent de l'interpréter. Nous le constatons dans la très connue du "bon samaritain" (Luc 10). Ici aussi, le prochain n'est pas le blessé, mais celui qui se laisse détourner de son chemin pour s'approcher de la personne qui a besoin de son aide ou de son amitié.

Alors le blessé peux reconnaître dans cette personne qui vient à son secours un prochain. Même si à première vue ce Samaritaindevait être considéré comme un étranger, voire comme un exclu.

Une telle compréhension nous oblige de passer d'une vision moralisatrice à la reconnaissance. Dire merci, non pour ce que nous faisons aux autres, mais pour ce que nous pouvons recevoir d'eux. Le premier de ces prochains est le Christ lui-même, comme l'exprime le magnifique hymne de la lettre aux Philippiens (chapitre 2) :

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix.

 

Notons encore que le prochain de la parabole est une personne qui se laisse émouvoir, qui accepte l'interpellation d'une souffrance. Il sait passer ensuite de l'émotion à une action intelligente en trouvant les relais nécessaires et en ne "pesant" pas sur celui qui a bénéficié de son aide.

 



Aucun commentaire

  •