Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Peut-on dire que Dieu légitime telle guerre ou massacre ?

fanny 09.08.2012 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

Première remarque : Le commandement que l'on traduit par « Tu ne tueras pas » devrait l'être par « Tu ne commettras pas de meurtre ». Car nous ne pouvons pas vivre sans tuer. Même pour faire du pain il a fallu tuer la vie du blé. Par contre, ce qui est interdit, c'est de tuer avec l'intention d'éliminer l'autre humain pour lui prendre ses biens, parce qu'il est un obstacle sur mon chemin... La légitime défense ne semble par contre pas être concernée par ce commandement.
Deuxième remarque : Élie commet délibérément un meurtre et le fait au nom de Dieu. C'est effectivement inadmissible. La conclusion à en tirer, c'est que tout ce qui est écrit dans la Bible n'est pas nécessairement à suivre à la lettre. La Bible contient des contradictions (ici entre l'acte d'Elie et le commandement de Dieu).
Troisième remarque : qu'est-ce qui nous permet de déterminer ce qui dans la Bible est ou n'est pas parole de Dieu ? Réponse : la parole de Dieu faite chair qu'est Jésus de Nazareth. Que nous dit-il à propos de la question que vous vous posez ? Qu'avec la défense de la cause de Dieu va de pair le respect de la personne d'autrui (cf. Mc 12.28ss.). Il n'est donc pas question de légitimer quelque guerre offensive, massacre, exécution capitale que ce soit au nom de Dieu.
Quatrième remarque : attention à l'usage du terme d'amour. Dieu, par amour, peut, en effet, aller jusqu'à nous soumettre à la tentation de désespérer de Lui (cf. Mt 6.13 ; I Cor 10.13 ; Hbr 12.7). Certes ce n'est pas la même chose que cautionner un meurtre. Cela reste pourtant quelque chose qui nous apparaît particulièrement négatif. L'amour de Dieu n'est pas toujours gentil au premier abord. Il l'est toujours quand on regarde l'intention profonde de Dieu.



Aucun commentaire

  •