Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5075 réponses...

Suivez-nous !

Combien de fois par jour faut-il prier?

ema 25.02.2014 Thème : Spiritualité et prière Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz
Bonjour Emmanuelle,
Si, pour les musulmans, un certain nombre de prières quotidiennes est ordonné, il n’en va pas de même pour les chrétiens. Bien sûr, notre tradition a cherché à rythmer les heures du jour par des prières spécifiques. On connaît ainsi un certain nombre de prières traditionnelles pour le matin, d’autres pour la fin de la journée ; une belle habitude de certains chrétiens est de réciter en guise de prière les béatitudes (Mt 5,3-10) au milieu de la journée, pour vivifier le temps par la Parole. Mais aucune obligation n’est faite au fidèle d’accomplir un nombre prescrit de prières. Même la participation à la célébration dominicale ne peut être un devoir ; c’est au contraire librement, parce qu’on sait que notre foi nous y pousse et y trouve à s’alimenter, que l’on participe à la messe ou au culte chaque semaine.
Dans les monastères, depuis les premiers siècles du christianisme, une habitude de prière des heures s’est établie. Les moines se réunissent en général à sept reprises pour la prière commune, appliquant en cela le verset du Psaume  « Sept fois par jour je te loue pour tes justes décisions » (Ps 119,164). Mais certaines communautés ont réduit la prière quotidienne aux trois moments-clés du matin, de midi et du soir, qui sont aussi ceux des repas. Ainsi l’alimentation physique s’accompagne d’une nourriture spirituelle. Là encore, un verset de Psaume peut justifier ce choix : « Vers Dieu j’appelle et le Seigneur me sauve ; le soir, le matin, à midi je me plains et frémis. Il entend mon cri » (Ps 55,17-18).
Dans l’orthodoxie une méthode appelée « prière du cœur » ou « prière de Jésus » s’est développée. Elle invite le croyant à répéter continuellement le nom de Jésus, ou une formule telle que celle-ci : « Seigneur Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, prends pitié de moi », en rythmant sa prière sur sa propre respiration. Une telle prière qui se prolonge à l’infini permet de maintenir la personne en communion avec son Seigneur à tout moment dans la journée.
Car c’est bien là que réside le « commandement » de la prière pour les chrétiens, tel que le formule l’apôtre Paul : « Priez sans cesse » (1Th 5,17). Voilà le but de la prière : non pas nous astreindre à des devoirs, mais nous ouvrir à la communion continuelle avec Dieu, qui est toujours présent à notre côté pour nous soutenir et nous ouvrir à nos frères et sœurs en humanité !
 




Aucun commentaire

  •