Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5069 réponses...

Suivez-nous !

le diacre protestant

hermy24 25.03.2014 Thème : Protestantisme Bookmark and Share
Réponse de : Didier HalterDidier Halter

Bonjour,

Pour répondre à votre question, il faut remonter d’abord à la définition de l’Eglise : elle est la communion des hommes et des femmes rassemblés autour de la prédication de la Parole et de la célébration des sacrements. A cela, il faut ajouter que l’Eglise n’existe pas pour elle même. Sa finalité se situe dans la mission que Dieu lui confie par grâce : être témoin de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ pour l’univers tout entier.

Pour accomplir cette mission, l’Eglise  a impérativement besoin  de prédication de l’Evangile (en parole prêchée ou célébrée et en actes).

Le ministère diaconal de l’Eglise consiste à témoigner en actions concrètes de l’amour de Jésus pour chacun, et plus particulièrement pour les plus « petits ».  Cette mission concerne l’ensemble des croyantes et croyants.

Le ministère diaconal dans l’Eglise est souvent porté, dans les Eglises Réformées romandes, par des hommes et des femmes chez lesquels l’Eglise a discerné un appel (vocation) de Dieu et qu’elle a formé à exercer un ministère de diacre.  La reconnaissance de la vocation et des aptitudes requises pour l’exercer prend la forme d’une consécration (ordination).

Le rôle du / de la diacre est de manifester l’amour de Dieu dans des projets concrets qui peuvent prendre des formes diverses. A mon sens, l’urgence aujourd’hui pour la diaconie est du coté du lien. Dans une société où les relations sociales sont atomisées par l’éclatement des parcours, nombreux sont ceux qui souffrent de solitude, de liens à autrui fragiles ou inconsistants, de rejets et d’exclusion.  Cette situation ne touche pas que les plus faibles sur le plan économique, mais elle se retrouve dans l’ensemble des couches sociales.  Il y a véritablement urgence à créer des projets diaconaux qui retissent du lien entre les personnes au nom de Celui qui s’est lié définitivement à nous en Jésus le Christ.

Dans la pratique des églises pourtant, trop souvent des tâches pastorales ont été confiées à des diacres (qui se sont souvent acquitté de celles-ci avec brio), tandis que (plus rarement) des pasteurs ont développés des projets diaconaux.  Ceci (entre autre) a entrainé une confusion  entre ces deux ministères spécifiques, complémentaires et nécessaires à la mission de l’Eglise.  Il y a bien plus que des parcours de formation différents entre ces deux ministères. J’espère vous l’avoir expliqué simplement plus haut.

Sachez encore, pour en rester au domaine de la formation, que les parcours de formation des pasteurs et des diacres en Suisse romandes font actuellement l’objet d’une profonde reprise qui veut travailler à la fois sur la spécificité et la complémentarité des deux ministères.  Le site de l’opf (www.protestant-formation.ch) vous donnera d’ici quelques mois beaucoup de renseignements à ce sujet. En attendant je reste à votre disposition pour toute question supplémentaire à ce sujet.



Aucun commentaire

  •