Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5075 réponses...

Suivez-nous !

Est-ce un péché de coucher avec l’homme que j’aime?

Colibri 13.07.2015 Thème : Éthique: choix, responsabilité, liberté et morale Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz

Bonjour,
Je voudrais commencer par la fin de votre question : que dit exactement la Bible concernant la sexualité ? Le judaïsme, à la différence des autres cultures du bassin méditerranéen ancien, a développé toute une réflexion concernant ce thème. On en trouve les traces dans l’Ancien Testament, notamment au début de la Genèse (Gn 1,2-27 et 2,18-25), et elle a donné lieu aussi à des règles de conduite (voir Lv 15 et 18).
Mais qu’en est-il pour nous, chrétiens ? Le Nouveau Testament ne livre qu’une seule parole de Jésus sur la sexualité, sous l’angle du célibat (Mt 19,12) et non des relations sexuelles. Il n’y a que la question du divorce sur laquelle Jésus reprend (en les durcissant) les normes éthiques de l’Ancien Testament (voir Mc 10,2-13). Puis on trouve différentes références de l’apôtre Paul concernant l’homosexualité (Rm 1,27), la prostitution (par ex. 1Co 6,15-20) ou les relations extraconjugales (1Co 7,1-16). Mais, dans les textes, cela ne devient jamais une obsession !
On ne peut donc pas, sur la base de la Bible, taxer de péché vos relations avec votre compagnon. L’Écriture ne donne pas de réglementation concernant les rapports sexuels pré-matrimoniaux : évitons donc tout moralisme… D’autant que Jésus, en face d’une femme qu’on lui dénonçait comme adultère, a demandé à ses accusateurs de lui lancer la première pierre si eux-mêmes n’avaient jamais péché (Jn 8,3-11)… Qui serais-je donc pour vous accuser ?
Au contraire, dans les textes bibliques, c’est plutôt la notion de fidélité qui est mise en avant. Et c’est précisément cette idée de durée de la relation que vous-même utilisez pour raconter ce que vous vivez depuis quatre ans avec votre ami. En somme, la Bible vous donne raison (de même que les sciences humaines) : pour qu’un amour devienne authentique, il faut qu’il devienne histoire d’amour. L’acte sexuel, pour être épanouissant, doit s’inscrire dans un projet partagé et ne peut pas se réduire à un évènement, à une rencontre fortuite.
Il y a là beaucoup à apprendre : la relation sexuelle est sans doute source de satisfaction, mais elle exige aussi une discipline, pour respecter la liberté du partenaire, établir une confiance réciproque, construire une relation durable dans le temps.
Je trouve, de ce point de vue, votre témoignage extrêmement touchant. Vous n’êtes qu’au début de ce beau parcours : je vous souhaite bon courage sur ce chemin, épanouissant mais exigeant, de l’apprentissage de l’amour !



Aucun commentaire

  •