Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5066 réponses...

Suivez-nous !

Mes proches attendent ma conversion: que faire?

Ahyron 25.07.2015 Thème : Catéchisme: transmettre les valeurs chrétiennes Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz

Bonjour,

Tout d’abord, votre foi n’a rien à voir avec les attentes de votre famille : c’est votre propre relation au Seigneur qui compte, et celle-ci ne peut jamais être comparée à celle des autres, et à leurs attentes à votre égard !

Ce n’est donc pas ce que vous dites aux vôtres de votre foi (ou ce qu’eux en pensent) qui fera de vous une personne chrétienne, mais bien le lien d’amour qui vous lie personnellement à Dieu. Car choisir Dieu dans sa vie n’est pas une obligation (surtout pas imposée par d’autres) : le fait de croire est toujours un acte de liberté et d’amour.

De plus, la conversion n’est pas seulement le fait d’un moment : c’est bien plutôt un mouvement continuel, une attitude à poursuivre jour après jour. En effet, le « vieil homme », ou « les soucis du monde » cherchent toujours à nous rattraper, et c’est alors qu’il s’agit de maintenir le cap dans la direction que l’on a choisi (librement et par amour, encore une fois) !

Cela dit, Dieu ne veut jamais nous empêcher de vivre notre vie ; au contraire, sa promesse est celle d’une vie en plénitude, dans laquelle nous nous réalisions. Dieu nous veut heureux ! Souvenez-vous de cela au moment où vous réfléchissez à votre relation à lui.
L’affirmation que vous faites aussi d’être convaincue que Dieu existe est déjà une affirmation de foi. Même si la foi peut être toute petite, c’est déjà la foi… On pourrait la comparer à une graine : elle poussera d’elle-même ; et ce n’est pas à vous de la tirer pour la faire grandir (vous ne parviendriez qu’à l’étouffer !).

Enfin, une dernière chose : dans la foi, l’essentiel n’est jamais de se regarder soi-même, et de mesurer ses propres progrès spirituels, ce serait narcissique, et un peu autosuffisant. Non, notre regard doit toujours se porter en premier lieu sur le Christ, qui regarde à nous avec amour et nous appelle à lui.

 



Aucun commentaire

  •