Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5056 réponses...

Suivez-nous !

Je cherche Dieu, mais comment considérer Jésus par rapport à lui ?

FleurdeLune 19.06.2016 Thème : Spiritualité et prière Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz
Bonjour,
Votre désir de communion avec Dieu, le Père, est absolument légitime. Cette recherche de Dieu est celle qui a animé des générations de croyants avant vous… Mais une chose doit être claire dans ce contexte : Jésus ne vient pas mettre une barrière entre Dieu et nous ; au contraire, il nous le rend accessible !
En effet, selon un adage que répète tout l’Ancien Testament, personne ne peut voir Dieu. Or le Fils unique nous l’a rendu visible, à travers sa propre personne. C’est ce que souligne l’ouverture de l’évangile de Jean : « Nul n’a jamais vu Dieu ; mais le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l’a fait connaître » (Jn 1,18).
C’est donc en le connaissant lui, dans sa personne humaine, dans ses comportements, qui laissent transparaître l’étincelle divine qui l’habite, que l’on découvrira en vérité qui est Dieu : car Jésus n’est pas un écran entre Dieu et nous, mais sa transparence.
Oui son humanité accomplie – c’est-à-dire ses gestes de compassion, ses paroles de sagesse, son admiration poétique en face des merveilles de la nature, sa vie donnée jusqu’à l’extrême de l’amour – nous montre le visage du Dieu que personne ne saurait voir.
Jésus nos ouvre à la réalité de Dieu par sa présence ; c’est par lui que nous pouvons connaître en vérité le Père et accéder à lui. Sans le Christ nous risquerions en fait de ne rechercher qu’un dieu qui corresponde à notre fantaisie, et non celui qui a voulu se révéler à nous.
Dans sa première Lettre, Jean souligne cela : « Quiconque nie le Fils ne possède pas non plus le Père ; qui confesse le Fils possède aussi le Père » (1Jn 2,23). Cette connaissance de l’un par l’autre permet au croyant de « demeurerez dans le Fils et dans le Père » (1Jn 2,24) pour avoir accès à la promesse qu’il nous a faite : vivre de sa vie en plénitude, ce que la bible appelle la vie éternelle.


Aucun commentaire

  •