Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Les chrétiens peuvent-ils fêter Halloween ?

31.10.2003 Thème : Éthique: choix, responsabilité, liberté et morale Bookmark and Share
Réponse de : Jacques KÜNGJacques KÜNG
31 octobre 2003 : des enfants du quartier vont venir sonner à ma porte ; ils
seront déguisés en sorcières, squelettes et autres loufoqueries qu'ils ont parfois
bricolés eux-mêmes (bravo !) ou qu'ils ont achetés à l'un des nombreux étals
exposés à leurs envies (je m'interroge alors sur les profits de certaines récupérations
commerciales...).
En les accueillant, en leur offrant des friandises (dont plusieurs portent un
label de commerce équitable : tant qu'à faire du profit, autant qu'il soit le
plus juste possible !), je plaisanterai avec eux, je les interrogerai sur ce
qu'ils font, mais je n'aurai vraiment pas l'impression qu'eux ou moi participions
à une fête satanique ou dangereuse.
Je prends cependant acte des peurs éprouvées par certains croyants qui estiment
malsaines (ou "mal-saintes")ces évocations de la mort ou des "esprits".
Quant à moi, je ne suis pas gêné par le fait que de telles évocations soient
ainsi jouées sur la place publique : cela fait bien longtemps que la mort, associée
à tout ce qui échappe à notre maîtrise et à notre compréhension, suscite des
angoisses chez les humains que nous sommes.
Dans ces angoisses, qui souvent me font mal, je reçois de l'Evangile une parole
de confiance : "Ne crains pas..." Certes cette parole ne supprime pas toutes
mes angoisses, mais elle m'aide à les porter comme m'aide aussi cette parole
de Paul : "Rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu" (Romains 8,38s). Et Paul
insiste : "Rien, ni la vie, ni la mort, ni les anges, ni les esprits, ni le
présent, ni l'avenir, ni les forces d'en haut, ni les forces d'en bas (et j'ai
envie d'ajouter ni Halloween !), rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu.
Aujourd'hui, parce que j'ai confiance en Dieu, je n'ai pas peur d'Halloween.
Je vous laisse : des enfants sonnent à ma porte...



Aucun commentaire

  •