Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Peut-on réfléchir aux USA et à Martin-Luther King sans préjugés ?

31.10.2003 Thème : Éthique: choix, responsabilité, liberté et morale Bookmark and Share
Réponse de : Jacques KÜNGJacques KÜNG
Votre question est restée plus de 10 jours dans notre boîte de réception : j'espère
que cela n'a pas suscité en vous trop de pensées négatives sur l'équipe des
répondants qui s'efforcent pourtant de respecter le contrat passé avec les internautes,
c'est à dire une réponse dans les trois jours.
Il y a 23 ans, je vivais dans un pays d'Afrique. J'y ai fait connaissance de
citoyens des USA qui sont devenus des amis. J'étais avec eux au moment où ils
apprenaient les résultats des élections présidentielles : Jimmy Carter allait
devoir céder sa place à Ronald Reagan. Voyant leur déception et leur inquiétude,
puis découvrant ensuite leurs engagements divers, j'ai appris à résister à toute
généralisation à propos de la "culture américaine", comme à propos de toute
autre culture d'ailleurs qu'elle soit nationale, régionale, politique, religieuse
ou autre.
Il me paraît ainsi fondamental qu'une réflexion sur les Etats-Unis soit attentive
aux immenses diversités de ce que vivent, pensent, croient, créent, subissent,
espérent les quelque 250 millions d'habitants de ce pays. Michael Moore (réalisateur
du film "Bowling for Columbine") est aussi américain que George W. Bush !
Vous évoquez Martin-Luther King : ce qui est fascinant à découvrir, c'est qu'il
s'agissait alors non pas du combat d'un homme seul, mais d'une résistance à
laquelle ont participé des centaines de milliers de personnes enracinées dans
une spiritualité chrétienne qui a nourri leur engagement et leur espérance.
Si certains modèles américains nous donnent à désespérer, d'autres peuvent nourrir
et interpeller nos propres engagements.
Résistons donc aux clichés réducteurs, d'autant plus que nous n'apprécions guère
ceux qui sont portés sur la culture de notre pays ou de la tradition spirituelle
qui nous porte.



Aucun commentaire

  •