Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Que peut-on tirer d'original des textes bibliques si souvent lus ?

04.11.2003 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Georgette GribiGeorgette Gribi
Pour moi, les textes bibliques ne sont pas des textes dont on peut prétendre
un jour avoir fait le tour. Il est vrai qu'au bout de deux, voire trois mille
ans durant lesquels on a lu et réfléchi sur ces textes, on pourrait se dire
que tout a été dit, et que rien de nouveau ne peut plus en sortir. Mais je crois
justement que si l'on a conservé ces textes-là pendant si longtemps comme écrits
de référence pour la foi chrétienne, c'est qu'ils contiennent des thèmes et
des idées qui sont inépuisables. Ils touchent en effet à des questions fondamentales
que l'humanité n'a cessé de se poser : l'amour, le mal, la place de l'humain
dans le monde etc.

Face à ces questions, nous ne pourrons jamais prétendre en avoir fini, nous
devons, à chaque génération, repenser les choses en fonction d'un contexte de
vie toujours nouveau, et toujours changeant. Les textes bibliques, s'ils portent
en eux l'emprunte d'un certain contexte lié à une époque précise, n'en restent
pas moins les témoins d'une manière (ou plutôt de manières très diverses) de
répondre à ces questions fondamentales. C'est pour cela qu'ils continuent à
nous interroger, à nous remettre en question, à nous proposer des pistes de réflexion
- voire à nous choquer parfois, par rapport à notre contexte de vie à nous,
qui ne cesse de se transformer. Voilà pour le premier volet de votre question.

Quant au deuxième, il touche un tout autre problème : celui de l'émergence du
monothéisme. Pour le dire en quelques mots, il s'agit d'un long processus d'évolution
de la religion d'Israël, qui a effectivement des origines polythéistes, et qui
a petit à petit, au cours de plusieurs siècles, commencé à ne vénérer plus qu'un
seul Dieu, pour finalement faire de ce Dieu-là le Dieu unique et universel.
Ainsi, on ne peut pas dire que Moïse soit l'"inventeur" du monothéisme, pas
plus qu'affirmer le polythéisme d'Abraham : ces deux personnages sont les héros
de récits qui ont eux-même évolué au cours de l'histoire d'Israël. C'est donc
plutôt dans les milieux rédacteurs des récits qu'il faut chercher les initiateurs
de la pensée monothéiste... mais la place me manque pour en dire plus. N'hésitez
pas à me relancer si vous n'êtes pas satisfait !



Aucun commentaire

  •