Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5073 réponses...

Suivez-nous !

A qui appartient Jérusalem ?

Charles Finney 09.06.2008 Thème : Actualité et spiritualité Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

        A mon sens tout le monde a tort dans cette affaire autour de Jérusalem ! J’en veux pour preuve une parole de Jésus. Il dialogue avec une femme de Samarie (évangile de Jean, chapitre 4). Elle lui dit que les Samaritains adorent Dieu sur le mont Garizim et que les Juifs le font à Jérusalem. Qui a raison des deux ? (v.20). Jésus lui répond que l’heure vient (celle de sa mort et de sa résurrection) où on adorera le Père ni sur cette montagne ni sur une autre (v.21). Les vrais adorateurs l’adoreront en esprit et en vérité (v.23). Cela signifie que la relation à Dieu ne passera plus par un lieu, mais par celui qui est la vérité et qui donne de la part de Dieu l’Esprit : un être humain, Jésus qui parle à cette femme. Réduire Dieu à un lieu, c’est – comme toute réduction de Dieu à une image, une représentation…- l’idolâtrer. Ce n’est pas le respecter pour ce qu’il est : Celui qui dépasse tous les lieux et tous les temps.

        Un ami revenant de Jérusalem m’avait dit sa fierté de découvrir que les seuls à ne pas avoir une église, un lieu saint, une mosquée en un lieu marquant de Jérusalem étaient, à sa connaissance, les protestants réformés ! Nous avons effectivement la Bible pour nous rapporter à celui qui est le seul intermédiaire, donc métaphoriquement le seul « lieu » où Dieu nous rencontre : le Christ. Faire comprendre cela aux Juifs, aux Musulmans et à nombre de chrétiens est une démarche de longue haleine. Cette démarche pourrait bien consister à faire un jour de Jérusalem un lieu religieusement neutre. Mais est-ce possible ? le péché des humains ne les force-t-il pas à lier leurs dieux à des lieux et des représentations et ne les empêche-t-il pas d’adorer en esprit et en vérité ?



Commentaires

  • sinlenoble13.06.2008
    Bonjour La Bible est ,si je peux me permetre, reductrice de la rencontre de Dieu;à moins de dire qu'elle s'etend dans le temps et le lieu à toute vie ,grace au partage fraternel de nos rencontres avec Lui. Fraternellement Jean charles