Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5073 réponses...

Suivez-nous !

Les chrétiens sont-ils immunisés contre les serpents ?

Arnica 16.11.2010 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege
Le chapitre 16 de l'évangile de Marc pose problème. De fait l'évangile se termine abruptement en Mc 16.8. Y avait-il une conclusion de l'évangile qui aurait été perdue? Ce n'est même pas sûr. Au IIe siècle, on a décidé que l'évangile ne pouvait pas se terminer sur le tombeau vide et la peur des femmes. Il y fallait, comme dans les autres évangiles, des apparitions, un envoi des disciples en mission... On alors ajouté deux fins à l'évangile conservées dans des manuscrits différents: Mc 16.9-20 et ce que l'on appelle la « conclusion courte » que reproduisent aussi certaines bibles.
Les conclusions ont été fabriquées à partir d'autres éléments tirés du Nouveau Testament, voire d'écrits qui ne sont pas entrés dans le Nouveau Testament. Le verset 12 fait par exemple allusion au récit des disciples d'Emmaüs de Luc 24.13ss. Où a-t-on été pêcher l'allusion aux serpents ? Certainement dans le récit du passage de l'apôtre Paul à Malte dans les livres des Actes (28.3-6). Notez que le v. 3 ne dit pas que Paul a été mordu par la vipère, mais que le serpent s'est attaché à sa main. On peut aussi bien penser qu'il s'est enroulé autour de sa main.
Ce n'est pas parce que Paul n'a pas été mordu ou qu'il a été mordu sans conséquences pour sa santé qu'il faille s'amuse à manipuler des serpents pour prouver que l'on est bien protégé de Dieu ou, pire, que l'on est vraiment croyant. Agir ainsi, c'est tenter Dieu et la Bible entière recommande vivement de ne pas le faire! Dieu est en droit, s'il est Dieu, c'est-à-dire seigneur, donc libre, de sauver certains et pas d'autres d'une morsure de serpent etc.


Aucun commentaire

  •