Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5075 réponses...

Suivez-nous !

Prères non exaucées

elodie_59 02.08.2013 Thème : Spiritualité et prière Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz

Votre sentiment de colère se comprend. Il est même naturel: c'est celui de tous les enfants, lorsque leurs parents ne leur accordent pas ce qu'ils demandent... Mais en général, si les parents n'"exaucent" pas leurs enfants, c'est pour les aider à grandir. N'en serait-il pas de même avec Dieu, qui est "notre Père qui est aux cieux"? N'est-ce pas pour vous faire grandir dans la foi que Dieu ne répond pas à vos demandes, malgré votre longue insistance? Ce faisant, Dieu vous accorde autre chose que ce que vous demandiez, mais qui correspond - soyez-en sûre - à sa volonté pour vous.
La prière en effet n’est pas une fuite dans nos désirs (voire dans nos projections): Dieu n'est pas un "automate" qui, lorsqu'on y introduit la monnaie de la prière fait immédiatement sortir le produit demandé. Non, la prière est un acte responsable, qui nous fait trouver notre place véritable devant le Seigneur qui nous appelle et veut notre bonheur. Le mot prière ne dérive-t-il pas de la racine verbale qui a aussi forgé la parole «précarité»? C’est donc en mesurant son impuissance que le chrétien s’adresse à son Dieu; et cela, non pas pour invoquer des solutions magiques ou pour se soustraire à l’engagement. Mais pour nous tourner vers Celui qui, en tant que Père, nous amène sur le chemin de la maturité.
Cette certitude peut reposer sur une promesse que nous fait le Seigneur: «Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent» (Lc 11,13). Voilà la «bonne chose» qui est promise à celui qui prie: le Saint-Esprit, que le Père donne toujours à ceux qui le lui demandent. C’est lui qui enseignera tout ce qui est à faire, même dans les moments d’impasse.



Aucun commentaire

  •