Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5068 réponses...

Suivez-nous !

Où va l'esprit des non-croyants après leur mort?

patytaby1 15.08.2014 Thème : Vie, mort et après Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

On travaille facilement avec les notions d'âme, d'esprit et de corps sans trop savoir comment les définir. La Bible est plutôt ambigüe à ce propos. Mais puisque vous parlez de résurrection, le texte le plus clair à propos de ces trois notions se trouve chez l'apôtre Paul. Dans I Corinthiens 15 (versets 35ss.), il dit que, pour l'instant, nous avons des corps psychique, c'est-à-dire des corps animés par une âme (psuché) ou encore des corps animaux. Bref, nous avons un corps et une âme. Quand Dieu nous ressuscitera, rien de ce corps animal ne subsistera. Il mourra complètement. Ensuite Dieu nous donnera un corps pneumatique, c'est-à-dire spirituel ou encore un corps habité par l'(E)esprit. A ses yeux nous sommes corps, avant comme après notre trépas, mais ce corps est conduit soit par l'âme soit par l'esprit. Ce sont de plus des réalités aussi éloignées l'une de l'autre que le sont le grain de blé qu'on met en terre et qui, selon les idées de l'époque, y meurt et le plan de blé qui est suscité par Dieu.
Dans ce texte, nous sommes corps et esprit ou corps et âme, mais pas corps, esprit et âme simultanément. De plus tout de notre être actuel meurt et Dieu nous re-suscite, c'est-à-dire mous re-crée autrement Il n'y a pas pour Paul, comme pour toute la Bible d'immortalité de l'âme.
Paul ici ne parle que des croyants. Qu'en est-ils des non-croyants ? La Bible n'est pas claire à ce propos. Il y a certains textes qui laissent entendre que tout le monde ressuscitera puis sera jugé, d'autres qui laissent entendre que seuls les croyants seront ressuscités. L'important n'est pas de se faire une théorie sur le sujet, mais de vivre maintenant avec cette certitude que, grâce à Dieu, ce n'est pas la mort qui a le dernier mot sur ma vie. Quant aux non-croyants la seule chose à faire, c'est de les remettre à Dieu et, s'ils sont toujours avec nous, de leur parler de l'évangile.



Aucun commentaire

  •