Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Les ressuscités ne se marient-ils pas?

16.10.2014 Thème : Bible: ce que disent les textes Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz
Vous faites allusion au texte biblique de l’Évangile de Luc (Lc 20,27-40) où des contemporains de Jésus s’approchent de lui pour l’interroger sur la résurrection des morts (à laquelle eux ne croient pas).
Pour lui tendre un piège, ils inventent une grotesque histoire de famille : après la résurrection des morts, lui demandent-ils de manière faussement naïve, de qui sera l’épouse une femme qui a eu plusieurs maris au cours de sa vie ?
Dans sa réponse, Jésus souligne que le monde de la résurrection n’est pas une simple reproduction du monde terrestre. Le mariage n’y a donc plus cours, et la question de ses adversaires n’a donc aucune consistance.
Oui, « ceux qui auront été jugés dignes d'avoir part à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari. »
Cela dit, la vie que Dieu offre lors de la résurrection n’est pas pour autant un lieu de vide affectif… Au contraire ! Elle permet à ceux que la mort sépare de se retrouver vivants en Lui.
Pourquoi ? Tout d’abord parce que le Dieu des vivants, qui a créé les hommes et les femmes, est un Dieu d’amour. « Dieu est amour » (1 Jean 4,8). Croire en lui, c’est donc aussi vivre de cet amour, et l’échanger entre personnes humaines. Et savoir que l’amour que nous partageons sur cette terre ne pourra pas s’arrêter avec la fin de cette vie. Car «l’amour est fort comme la mort » (Cantique des cantiques 8,6) !
Puisque Dieu est éternel, l’amour qu’il nous porte est donc lui aussi de toute éternité ! L’amour que l’on vit ici-bas, n’est pas oublié en lui.
À la résurrection, être vivant et aimer seront pour ainsi dire équivalents. Mais dans cette vie d’amour, qui nous est bien sûr inconcevable, l’amour de Dieu – qui est pour tous – nous ouvrira nous aussi à un amour pour chacun et chacune, à partager avec toutes et tous.
On pourrait alors aller jusqu’à dire que dans le Royaume nous serons tous mariés avec tous…
 
 


Aucun commentaire

  •