Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5074 réponses...

Suivez-nous !

Comment savoir si on a déçu Dieu?

Fanny 30.12.2014 Thème : Spiritualité et prière Bookmark and Share
Réponse de : Matthias WirzMatthias Wirz

Vous avez raison, la vie chrétienne est exigeante, elle requiert un effort pour « entrer par la porte étroite » (Lc 13,24) et se montrer conforme à l’appel reçu. Il peut alors parfois sembler que Dieu, de manière supérieure, nous juge et se montre déçu de notre comportement…

Cependant, selon l’enseignement de Jésus, et plus encore d’après son exemple, la vie de ceux qui se mettent à sa suite vaut non seulement la peine d’être menée mais elle est surtout cause de joie, source de bonheur. On pourrait dire que dans la vie chrétienne même les déceptions qu’on croit parfois infliger à Dieu se transforment en joie !

C’est ce qu’annoncent les Évangiles de part en part. Pensez aux béatitudes (Mt 5,3-12 ; Lc 6,20-23), qui constituent un véritable appel au bonheur : « Heureux les pauvres, heureux ceux qui pleurent, heureux les doux… ». Voilà le cœur de l’éthique chrétienne : c’est une éthique qui n’est pas tant une loi ou une morale d’esclaves, mais bien davantage un esprit à vivre dans la liberté et par amour, et où trouver le bonheur.

Oui, le chrétien découvre qu’il y a un bonheur, une joie à adopter certaines attitudes, certains comportements : on peut alors vivre une existence qui, même s’il nous en coûte, peut prendre les traits d’une véritable œuvre d’art.

S’il y a donc, dans ce cadre, une déception à éviter, c’est bien plutôt celle de ne pas savoir reconnaître le bonheur qui nous est offert, bien plus que ces « déceptions » que nous projetons sur Dieu, lequel affirme tout au contraire qu’il éprouve plus de joie pour un seul pécheur qui se convertit que pour mille justes, qui ne l’auraient jamais déçu (voir Lc 15,7).

 



Aucun commentaire

  •