Participer ?

Participer ?

Rechercher dans 5066 réponses...

Suivez-nous !

Pourquoi Dieu n'élit-il que certains et pas tous les humains?

potasse 09.03.2015 Thème : Christianisme et autres religions Bookmark and Share
Réponse de : Jean-Denis KraegeJean-Denis Kraege

Vous avez des problèmes avec l’élection divine. Mais qui n’en a jamais eu? Quelques éclaircissements seront toutefois utiles. Commençons par vos dernières remarques. Effectivement en christianisme Dieu seul sauve et Dieu seul donne la foi qui nous permet de nous reconnaitre sauvés. Pourquoi ne donne-t-il pas cette foi à tous les humains? Nulle ne le sait. C’est là la liberté de Dieu. Si on lui enlève cette liberté, il n’est plus Dieu. La seule chose que je sache à ce propos, c’est que je suis appelé à proclamer l’évangile qui crée la foi (Romains 10.14ss.).
Ci-dessus, j’ai fait une distinction entre le salut (ou la libération) offert par Dieu et la foi qui me permet de me reconnaitre sauvé. Si tous n’ont pas la foi, nul ne peut dire si Dieu ne sauve pas tous les humains. C’est là encore sa liberté, sans laquelle il n’est plus Dieu. Simplement nous ne le savons pas. Nous ne pouvons que nous « reconnaitre » personnellement sauvés. Nous sommes incapables de faire des théories sur le salut de tous les humains ou de certains seulement. Au reste l’important n’est-il pas d’abord que je sois conscient de ma libération, donc que j’en vivre et ensuite que j’annonce l’évangile libérateur autour de moi?
Cela nous amène à l’élection du peuple d’Israël. C’est là la conviction de l’Ancien Testament. Le juif Paul se débat avec ce problème dans les chapitres 9 à 11 de sa lettre aux Romains. Il essaie à plusieurs reprises de défendre l’élection de son propre peuple. Il n’y arrive pas et se doit de conclure que « Dieu a enfermé tous les humains – y compris les israélites - dans la désobéissance, afin de faire à tous – OUI! à tous! - miséricorde (en Jésus) » (Romains 11.32). Au passage, faites attention à votre terminologie: jamais, à ma connaissance, dans la Bible on ne parle de « race » juive, mais on parle de peuple d’Israël. Ne donnons pas le moindre accrochage possible aux racistes de cette terre. Et Dieu n’est surtout pas raciste. Il a, en effet, tant aimé le monde (tous les humains) qu’il lui a donné son Fils unique afin que tout homme qui croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle. » (Jean 3.16)



Aucun commentaire

  •